Vous êtes ici : Accueil > Vivre au quotidien

Formulaire de recherche

Un espace détente  au presbytère.



Un salon en palettes de récupération a été fabriqué par les agents municipaux.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Calendrier des collectes du SYMAT pour 2018

Vous trouverez ci-joint le calendrier 2018 , cliquer ici

Infos sur les déchetteries,  heures et ouvertures : cliquer ici
 

Horaires à respecter pour les travaux de bricolage et/ou jardinage :


- Jours ouvrables : 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30
- Samedis : 9h à 12h et de 15h à 19h
- Dimanches et  jours fériés : 10h à 12h et de 16h à 18h

Arreté  

Le brûlage des déchets verts est interdit



ARRETE

Primes Energie pour vos travaux de rénovation


Le Grand Tarbes vous aide à réduire le coût de vos travaux de rénovation grâce aux Primes énergie.

PRIME ENERGIE

Rendez-vous sur le site


Zéro phyto et Fauchage résonné



Les pesticides sont aujourd’hui présents dans l’eau, l’air, le sol et les végétaux, ils affectent la biodiversité mais aussi la santé humaine. L’agriculture est souvent prise pour cible, mais les collectivités et les particuliers ont aussi leur part de responsabilité. Utilisées pour l’entretien des voiries, des parcs et jardins, des cimetières,… les produits phytosanitaires nuisent à la santé publique et contribuent à la dégradation de l’environnement. Cette prise de conscience a fait évoluer la réglementation, et a incité la mise en place de programmes visant à en réduire puis à en supprimer l’usage.
  • Des rivières et des nappes polluées : Les pesticides utilisés pour le désherbage des espaces publics, des jardins, des voiries… sont régulièrement détectés dans nos cours d’eau.
  • Des études ont démontré la nocivité des substances chimiques pour notre santé (cancer, maladie de parkinson…).
  • Baisse de la biodiversité : destruction d’organismes non ciblés; maladies et développement d’espèces invasives
A Orleix, 2011 marque le démarrage de la démarche ZERO PHYTO dans notre Commune. La présence d’herbe en bord de trottoir ou dans l’allée d’un parc n’est pas synonyme d’un mauvais entretien. C’est simplement le signe d’une gestion différenciée des espaces publics et des espaces verts, où de nouvelles méthodes d’entretien sont appliquées. Ces nouveaux modes de gestion alternatifs n’ont pas les conséquences radicales et destructrices des pesticides. Dès lors, il faut changer de regard, développer une autre culture du végétal dans la ville, et accepter la présence de végétation spontanée qui est rarement préjudiciable et même à la base d’une biodiversité urbaine à reconquérir.
L’enjeu est donc de concilier la qualité de l’entretien de nos espaces publics et les moyens mis en œuvre pour y parvenir, tout en acceptant de porter un nouveau regard sur la végétation spontanée de notre commune. Aussi, en complément de l’action publique, il sera de la responsabilité de chacun, si la vue d’herbes dérange ou si elle génère un danger particulier pour la circulation des piétons, de désherber au droit de sa propriété … de façon naturelle sans produits chimiques !
La mise en place de techniques alternatives augmente de manière significative le nombre d’heures en désherbage. Une heure de désherbage chimique est remplacé par une douzaine d’heures de désherbage manuel.
Comment les orleixois peuvent-ils participer à cette démarche globale ?
  • en ne traitant plus leur trottoir et jardin au désherbant, insecticide ou fongicide ;
  • en désherbant manuellement ou thermiquement le trottoir pour ne pas empêcher l'accessibilité des personnes à mobilité réduite --> pour rappel, chaque riverain est tenu d'entretenir le trottoir devant chez lui et jusqu'au milieu de la chaussée ;
  • vous pouvez également planter vos pieds de clôture de fleurs
 
Les cimetières et terrains de sport
L’amendement n°2369 relatif à l’interdiction totale de produits phytosanitaires dans les espaces verts publics, déposé par le gouvernement a été adopté le 23 septembre 2014 et cette interdiction sera effective au 31 décembre 2016. À partir de cette date, les collectivités territoriales ne pourront plus utiliser de pesticides pour l’entretien de tous les espaces verts y compris les cimetières et les terrains de sport qui représentent des espaces à contraintes pour leurs gestionnaires.
 
La démarche Zéro phyto n’est pas un abandon des espaces publics.
 
La mise en place de la fauche tardive ou de la fauche raisonnée
Si l'objectif premier du fauchage est la sécurité des usagers (lisibilité de la signalisation et visibilité routière), les enjeux environnementaux sont également importants.
En arrêtant l’usage des pesticides et en fauchant moins souvent et à la bonne période, les insectes, les végétaux et les petits animaux sont préservés et leur cycle de vie respecté.
Les continuités écologiques, d’une zone de nature à une autre (parcs, jardins, bois, prairies, marais…) sont également favorisées
Cette nouvelle gestion du paysage permet d’améliorer le cadre de vie des habitants tout en respectant le cycle naturel de la nature et en maîtrisant le budget des collectivités. Elle contribue à offrir un avenir plus sain aux générations futures.

Le petit guide des jardiniers amateurs

Vous souhaitez participer

Apporter vos contributions.

Identification adhérents

Créer un compte

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter.

Formulaire d'inscription à la newsletter

Diaporama photos

  • Eglise
  • Cours de l'école primaire
  • Alaric
  • Lac
  • Sentiers
  • Stade avec les pyrenées
  • Centre commercial
  • Lac Décembre
  • Cabane lac

voir les autres photos